Viabilité hivernale et sécurisation des axes routiers

Tous les ans, les exploitants routiers et autoroutiers concernés activent leur dispositif de viabilité hivernale et mettent en place des moyens conséquents : mobilisation d’agents et de patrouilleurs, véhicules équipés de saleuse et de lames de déneigement.

Maintenir la viabilité du réseau routier est un enjeu stratégique. Les crises des derniers hivers le démontrent très clairement : le réseau routier demeure une infrastructure clé de voute d’une économie hyper-connectée et à flux tendus.

http://www.hikob.com/wp-content/uploads/2017/01/rectangle_bleu.png
Solution

S’appuyant sur sa technologie de réseaux de capteurs communicants et autonomes, HIKOB développe des systèmes d’acquisition sans fil pour collecter les données d’observation de météo routière.

Le système se compose de plusieurs capteurs autonomes placés dans la chaussée pour la mesure de la température de surface de chaussée, et de capteurs extérieurs pour la mesure de la température et de l’humidité de l’air. Les capteurs transmettent l’information en temps réel par protocole de communication radio jusqu’à la passerelle qui bascule les informations sur un réseau IP (réseau filaire ou réseau cellulaire). L’accès aux données se fait soit directement en interrogeant les passerelles à distance, ou bien via une infrastructure de cloud computing proposée par HIKOB pour stocker et visualiser les données.

Plus économiques, plus faciles à installer, sans opérations de câblage et ne nécessitant aucune opération de maintenance préventive, les systèmes sans fil HIKOB pour la météo routière constituent une solution fiable, efficace et économique d’aide à la décision pour les responsables d’exploitation et les responsables des opérations de viabilité hivernale.

Grâce à la flexibilité et l’évolutivité des systèmes HIKOB, et quels que soient les contextes et les configurations, il n’a jamais été aussi simple de déployer un système d’observation de météo routière. De plus, les systèmes HIKOB s’adaptent aux besoins d’intégration grâce à des interfaces standardisées et ouvertes, en fonction de l’infrastructure informatique ou matérielle existante.